EDF – CNPE du Bugey

Saint-Vulbas BP 60120
01150 Saint-Vulbas /// Tél. 04 74 34 33 33
bugey-communication@edf.fr
Année d'implantation sur le site : 1965
Effectif moyen : 1400 personnes
Informations fournies par la chef de mission communication du site
Communes concernées :
Ain : Bélignieux, Blyes, Charnoz-sur-Ain, Chazey-sur-Ain, Lagnieu, Loyettes, Pérouges, Saint-Jean-de-Niost, Sainte-Julie, Saint-Maurice-de-Gourdans, Saint-Vulbas ; Isère : Annoisin-Chatelans, Anthon, La Balme-les-Grottes, Bouvesse-Quirieu, Charette, Charvieu-Chavagneux, Chavanoz, Courtenay, Crémieu, Dizimieu, Hières-sur-Amby, Leyrieu, Montalieu-Vercieu, Optevoz, Parmilieu, Pont-de-Chéruy, Porcieu-Amblagnieu, Saint-Baudille-de-la-Tour, Saint-Romain-de-Jalionas, Siccieu-Saint-Julien-et-Carisieu, Soleymieu, Tignieu-Jameyzieu, Vernas, Vertrieu, Villemoirieu, Villette-d’Anthon

Activités /

Centre nucléaire de production d’électricité (CNPE) du Bugey situé sur la commune de Saint-Vulbas, sur la rive droite du Rhône. Il produit en moyenne 24 milliards de kWh par an (environ 40% des besoins en électricité de la région Auvergne-Rhône-Alpes), à partir de 4 réacteurs de 900 MW chacun. Le site comprend également un magasin interrégional de stockage d’éléments combustibles neufs, un réacteur d’ancienne génération en cours de déconstruction, une unité de la force d’action rapide du nucléaire, une installation de conditionnement et d’entreposage de déchets activés prochainement mise en service.

Historique de l'établissement /

Mise en chantier de l’unité de production de Bugey 1, réacteur de la filière UNGG (Uranium Naturel Graphite Gaz).

  • 1973 : mise en chantier des unités REP (réacteur à eau sous pression) 2 et 3.
  • 1974 : mise en chantier des unités REP 4 et 5.
  • 1979 : mise en service des unités REP 2, 3, 4 et 5.
  • 1989-1991 : première révision décennale des 4 réacteurs.
  • 1994 : arrêt définitif de production de Bugey 1 (déconstruction en cours).
  • 2000-2002 : deuxième révision décennale des 4 réacteurs.
  • 2008 : triple certification ISO 9001 (qualité), ISO 14001 (environnement) et OHSAS 18001 (sécurité).
  • 2010-2013 : troisième révision décennale des 4 réacteurs.

Réglementation du site /

  • Les décrets du 20 novembre 1972 et du 27 juillet 1976 autorisent la création de la centrale.
  • L’arrêté du 7 février 2012 fixe les règles générales relatives aux Installations nucléaires de base.
  • Autorisations de prélèvements d’eau et de rejets d’effluents liquides et gazeux (arrêté interministériel du 28 mars et du 7 août 1978, arrêté préfectoral du 18 décembre 1995, arrêté du 26 avril 2004, arrêté du 21 juillet 2004).

Les risques et leur effets /

Périmètre à risques (PPI) : 10 000 m (extension prévue prochainement)
Scénario majorant associé : accident nucléaire avec rejets radioactifs
Caractéristiques de danger
Pictogrammes de danger
Risques majeurs
Produit(s) radioactif(s)
Rejets radioactifs, contamination

Moyens de secours humains /

  • Dispositif d’astreinte avec toutes les compétences nécessaires (y compris médicales)
  • Présence 7j/7, 24h/24 d’équipes EDF formées et régulièrement entraînées à la lutte contre l’incendie et au secours à victime
  • Dispositif d’intervention 7j/7, 24h/24 de la force d’action rapide nucléaire (FARN) d’EDF
  • Service médical formé au risque radiologique
  • Convention avec le SDIS (Service départemental d’incendie et de secours) de l’Ain pour mobiliser les personnels sapeurs pompiers volontaires si besoin

Moyens de secours matériels /

  • Centre de gestion de crise
  • Service médical équipé pour les contrôles radiologiques et la décontamination des salariés
  • Moyens de lutte contre l’incendie, contre l’inondation et de secours à victime
  • Moyens fixes et mobiles de secours et de contrôle de la radioactivité
  • Matériels de secours de la Force d’action rapide du nucléaire d’EDF
La sécurité au quotidien

Mesures de prévention des risques /

  • Barrières de sûreté : gaines des crayons combustibles, enveloppe du circuit primaire, enceinte de confinement
  • Fonctions de sûreté : contrôle de la réaction en chaîne, refroidissement du combustible, confinement de la radioactivité
  • Campagnes de maintenance régulières
  • Plans de mobilisation
  • Formation des intervenants

Actions de communication et sensibilisation /

  • Participation aux réunions de la Commission locale d’information (CLI) et aux réunions publiques
  • Centre d’information du public à disposition des visiteurs (gratuit) et organisation de visites gratuites sur inscriptions (04 74 34 30 09)
  • Mise à disposition d’informations : rapport annuel sur la sécurité nucléaire et la radio protection, bulletins d’information aux membres de la CLI et aux médias, lettre d’information mensuelle externe, site internet (www.edf.fr/bugey), numéro vert mis à jour chaque semaine (0800 00 01 02), fil Twitter (@EDFBugey)
Photo(s)