Du nouveau autour des centrales nucléaires

28 juin 2019

A compter de juin 2019, le périmètre des plans particuliers d’intervention (PPI) autour des centrales nucléaires passe de 10 à 20km. Cette décision d’élargir la zone de planification et d’information a été prise par le gouvernement, afin d’améliorer la réponse des pouvoirs publics, et sensibiliser et préparer la population à réagir dans l’éventualité d’une alerte nucléaire.

Pour autant, il n’y a pas d’accroissement du risque nucléaire. Ce choix a été motivé par les enseignements tirés de l’accident nucléaire de Fukushima en 2011 qui ont conduit les pouvoirs publics à réviser les actions de protection des populations, en cohérence avec les pratiques internationales et les recommandations des autorités de sûreté nucléaire et de radioprotection.

Une nouvelle campagne d’information et de distribution préventive de comprimés d’iode

L’extension du rayon des PPI concerne l’ensemble des 19 centrales nucléaire du pays, dont 4 sont situées en Auvergne-Rhône-Alpes : les centrales de Bugey, Saint Alban-Saint Maurice, Cruas-Meysse et Tricastin.

Dans ce cadre, une campagne d’information des riverains et des responsables d’établissements recevant du public (ERP) nouvellement concernés a débuté. Le 3 juin 2019 un courrier leur a été adressé ; il leur annonce l’inclusion de leur commune dans la nouvelle aire PPI, ainsi que la distribution de comprimés d’iode en septembre 2019. A cette échéance, un second courrier nominatif sera en effet adressé aux personnes et établissements concernés. Il contiendra le bon de retrait permettant d’aller retirer ses comprimés d’iode dans une des pharmacies participantes.

Tout au long de cette campagne, un n° vert (0 800 96 00 20) et un site internet (www.distribution-iode.com) sont mis à la disposition du public. Vous pouvez y vérifier si votre commune est exposée au risque nucléaire et y retrouver de nombreuses informations utiles sur ces enjeux.